La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Passionnée par les défis, le plein air et la photographie, je suis une épicurienne de la  vie.  Possédant une soif de découvertes, j'aime les gens, les rencontres et les histoires qui les animent.  

 

Au terme de 2018, les événements internationaux vont m'avoir amené aux quatre coins du Monde. Depuis 2010, j'ai travaillé avec des gens de diverses cultures et me suis fait des amis qui proviennent de différents horizons et de toutes les sphères d'activités. C'est la plus belle richesse que je ne pouvais pas avoir. Je suis chanceuse et provoque ma chance! Aller à la rencontre des gens, au sein du pays hôte, vivre l'échange culturel, c'est une immersion pure et grandiose. Sortir de sa zone de confort, pour avancer, pour apprendre, pour se réaliser pour se donner les moyens de ses rêves enfin pour vivre. Aucun apprentissage ne se fait sans sortir de cette zone. Aucune aide extérieure ne peut être efficace si on ne fait pas cette sortie. La peur de l'échec, l'insécurité, l'hyper vigilance sont au seuil de l'escalier qui conduit à la victoire ... face à nous-même.

 

J'oeuvre dans le milieu des affaires, du marketing et des communications depuis plus de 25 ans, et ce, dans différentes sphères d’activités telles que celles des relations médiatiques,du tourisme, du journalisme, de la coordination de projets ainsi que de l'entrepreneuriat. Pendant près de 10 ans, j'ai évolué à titre de coordonnatrice au sein de la Corporation de développement touristique de la Péninsule Manicouagan, sur la Côte-Nord. Engagée dans mon milieu, passionnée par les projets de tous les jours, je tisse des liens entre mon cheminement à titre de bénévole à celui de mon parcours professionnel. En mai 2014, j'ai reçu une des belles distinctions du milieu touristique, soit celle de la mention de superviseur touristique de l’année aux Grands Prix du Tourisme québécois. C’est un peu comme si je recevais ma propre médaille d’or!

 

Depuis 2010, je cumule les expériences à même les événements internationaux. Petite, je rêvais des Jeux olympiques. Les grands commentateurs sportifs m'inspiraient mais à mes yeux, c'était réservé à l'élitisme. 2010, j'ai vécu mes premiers Jeux olympiques, soit ceux de Vancouver. J'y étais à titre de journaliste-reporter pour le service des nouvelles olympiques. Mon expérience m’a emballée et transformée au point où depuis, je souhaite partager cet esprit et ses valeurs avec tous les gens qui m'entourent. Depuis, j'en fais ma mission humaine. 

 

Depuis, les expériences s'accumulent autant aux Jeux Olympiques et Paralympiques qu'aux événements sportifs Internationaux: PyongChang, en Corée du Sud en 2018, Baie-Comeau 2018, Lahti 2017, Rio 2016, Toronto 2015, Falun 2015, Sotchi 2014 etc...

À l'été 2016, destination Rio de Janeiro au Brésil pour y vivre mes premiers Jeux olympiques d'été. Ma troisième mission olympique à titre de bénévole. À titre d'assistant photographe au Stade olympique où se dérouler quelques matchs préliminaires de football et les compétitions d'athlétisme. J'ai travaillé directement sur le terrain de jeux, témoin des performances des athlètes et ai prêté main-forte aux photographes accrédités.

 

Automne 2014, j'avais carrément les «Blues»! J'étais à la recherche d'une étincelle pour alimenter mon désir de voyage, de perfectionnement et de découvrir une nouvelle culture. Voilà que Falun 2015 (Suède) m'a charmé avec son Championnat du monde FIS de Ski Nordique (ski de fond et saut de ski). Il ne m'en fallait pas plus pour être séduite par la programmation et le défi des pays scandinaves, pour m'engager à titre de photographe officiel pour l'organisation. 

 

Été 2015, aux Jeux panaméricains qui se sont déroulés à Toronto, j'y ai vécu mes premières expériences comme employée rémunérée  à titre de journaliste-reporter francophone pour le service des nouvelles des Jeux. Tout un tournant à mes expériences de bénévolat, mais cette fois-ci, mon rêve de ti-cul prenait vie et je me retrouvais assise dans les tribunes de presse, à voir de multiples épreuves sportives, à rencontrer les athlètes, médaillées ou non et à produire des histoires. Aller au bout de ses rêves et Oser prenaient ici tout son sens. 

 

En 2014, j'ai été choisie par les Russes! J'ai vécu mes deuxièmes Jeux olympiques et paralympiques, soit ceux de Sotchi. J' y ai œuvré à titre de bénévole, sélectionnée parmi des milliers de candidatures par le comité organisateur. Mon rôle : accueillir les médias internationaux. Durant les Jeux olympiques, j'ai travaillé à l'aréna Adler où se déroulaient les compétitions de patinage de vitesse longue piste dans la zone d'entrevue. Durant les Jeux paralympiques, j'ai travaillé dans les tribunes de presse, à l'aréna Shayba où se déroulaient les compétitions de hockey luge.  À Sotchi, comme premier voyage international, mes 7 semaines et demie en sol russe sont venues concrétiser mon désir d'avancer et d'évoluer professionnellement et personnellement au sein des événements sportifs internationaux. 

De 2010 à 2013, j'ai découvert les para-athlètes, ces hommes et femmes handicapés, mais d'une source d'inspiration sans fin, pour qui j'ai une admiration inconditionnelle pour leur détermination et leur ténacité. J'y ai œuvré à tire de photographe-bénévole pour les Championnats et coupes du Monde de paracyclisme qui se sont déroulés à Baie-Comeau.

 

Mes aventures ne s'arrêteront pas ici, croyez-moi! J'ai une passion pour l'unicité des événements internationaux et aussi pour les athlètes. Temps et aussi longtemps que je pourrais contribuer à faire une différence dans mon équipe de travail avec qui je serai jumelé, et dans le rêve des athlètes, je serai présente aux quatre coins du monde, prête à aider, à partager, à découvrir et à sortir de ma zone de confort pour mieux grandir et vous véhiculer cette passion.